Il était une fois…une femme dans l’industrie OLD2

Si bon nombre de contes d’enfants débutent par cette traditionnelle formule “il était une fois”, invitant la petite fille à rêver de princesses et le petit garçon de vaillants guerriers, rares sont les carrières qui relèvent d’un conte de fée, plus rares encore dans le monde de l’industrie.
Pourquoi ce titre? En osant ce clin d’oeil à l’enfance, j’invite le lecteur à la curiosité et lui révèle le ton de mon ouvrage, empreint
d’humour, d’un brin d’impertinence et comme le précise la signature “garanti sans fausse modestie”.
Pourquoi cette signature? Non seulement parce qu’elle illustre parfaitement le ton de mon ouvrage, mais parce qu’elle traduit à elle seule ma personnalité entière et authentique et à laquelle je dois d’être celle que je suis.
Alors pourquoi ce livre? Quand en décembre 2019, à l’heure de la retraite, je referme la porte du monde de l’industrie que j’aurai côtoyé pendant cinquante ans, je me suis interrogée: comment en tant que femme de formation littéraire (je me destinais à l’enseignement de la langue allemande), j’avais réussi à m’intégrer dans cet univers technique à dominance masculine et à m’y épanouir, sans ressentir de surcroît ce fameux plafond de verre? J’ai alors décidé de répondre à cette question à travers l’écriture d’un livre pour partager avec mes lecteurs les enseignements que je tirais de mes multiples expériences et pour leur en transmettre les principes directeurs. Charge à eux d’en faire usage ou pas. S’il ne s’agit pas d’un conte de fée, il ne s’agit pas plus d’une autobiographie, même si je n’hésite pas à introduire des instants de vie privée quand le contexte m’y invite. En revanche, j’emprunte au style biographique l’aspect chronologique. Dès la première page, j’entraîne le lecteur dans mon voyage initiatique “au pays des hommes”, le monde de l’industrie. Au travers d’anecdotes, souvent teintées d’humour, le livre retrace les temps forts de mon parcours souvent qualifié d’atypique, qui m’a conduite du secrétariat de direction d’un PMI à la direction des ressources humaines d’un grand groupe dont je fus la première femme à intégrer le Comité de Direction. Le lecteur découvre pas à pas les étapes qu’il m’a fallu franchir, les compétences que j’ai dû acquérir, pour gravir les échelons hiérarchiques de ma carrière. Le livre fait la part belle à la relation humaine qui a toujours été au coeur des challenges qu’il m’a fallu relever et au plaisir que j’ai eu à travailler dans ce milieu à dominance masculine. A qui s’adresse ce livre? Avant tout aux femmes qui rêvent d’une carrière à la hauteur de leur ambition mais qui doutent fortement d’elles mêmes pour y parvenir, particulièrement dans l’industrie. A l’heure où la quête de la parité bat son plein et où tous les espoirs sont mis dans les quotas, j’ai voulu par ce livre témoigner et démontrer que c’est en osant être soi, avec authenticité et bienveillance, que l’on se donne toutes les chances de réaliser la carrière et pourquoi pas la vie qui nous ressemble. Ce constat ne concernant pas seulement les femmes, ce livre s’adresse également à un lectorat masculin de tout horizon, et tout particulièrement aux ingénieurs dont la mission managériale se fait souvent dans la douleur sous la pression des résultats. La plupart d’entre eux souhaitent doter leur management d’un plus grand humanisme mais ne savent pas toujours comment. Mon livre leur apportera non pas des recettes managériales, mais un nouvel éclairage sur l’art du management à travers mon regard féminin. Enfin plus généralement, le livre pourra aussi inspirer toute personne qui aspire à un projet professionnel qui incarne ses valeurs avec authenticité. Le voyage vous tente? Il ne vous reste plus qu’une ultime étape à franchir, celle de l’acquisition de l’ouvrage. Que vous soyez plutôt papier ou digital, il vous suffit de cliquer sur le lien de votre librairie préférée ou de L’Harmattan: https://www.editions-harmattan.fr/livre-il_etait_une_fois_une_femme_dans_l_industrie_dominique_bellos-9782343218625-69689. Et quand vous aurez terminé ce voyage, n’hésitez pas à me faire part de votre expérience en vous reportant à la page CONTACT de mon site. C’est avec plaisir que j’en prendrai connaissance et que nous pourrons poursuivre cet échange si vous le souhaitez.